Le coin des maîtresses

Hélène, arrivée depuis 2013 à Stockholm: « C’est avec joie et émerveillement que j’ai découvert la vie dans un pays nordique. Tout n’est pas toujours facile quand on vit à l’étranger, et c’est ma première expérience d’expatriation! Surtout, même si les suédois parlent très bien l’anglais, il faut percer le mystère de leur langue et les rejoindre en découvrant jour après jour leur culture. J’ai avancé avec plaisir sur ce chemin durant toute cette année. Alors quand j’ai découvert L’Ecole Buissonnière et son projet pédagogique, j’ai été enchantée de trouver une occasion d’accompagner des enfants qui veulent faire ce chemin dans l’autre sens pour mieux connaître la langue et la culture française. Quel trésor pour eux d’être si tôt  éveillés à plusieurs langues et cultures ! Orthophoniste (logopède) de formation, mariée et mère de quatre enfants âgés de 13 à 24 ans, j’ai toujours eu la passion des échanges humains et de la communication. Je suis heureuse de démarrer dès la rentrée prochaine cette nouvelle aventure ! »

Arrivée en Suède en 2006 à pour un Volontariat International en entreprise d’un an, Noémie est tout de suite tombée sous le charme de Stockholm. Diplômée en lettres et langues puis d’école de commerce parisienne, elle a monté son entreprise dans l’enseignement de la langue française et elle écrit pour des médias français/francophones.  Le projet pédagogique de l’association l’école buissonnière reflétant le sien, c’était une évidence pour elle de faire partie de cette riche aventure. « Maman de deux filles scolarisées dans le système suédois, je suis dans le même cas de figure que la plupart des familles membres de l’association et entends les enjeux de notre mission. Je suis ravie de travailler de façon ludique et enrichissante avec cette formidable équipe ! »

Après plusieurs expatriations, la famille de Cécile est arrivée à Stockholm en aout 2015. « Ayant été confrontée à l’apprentissage de plusieurs langues au cours de ces dernières années pour mes enfants (aujourd’hui âgés de 17, 14 et 12 ans), mon conjoint et moi-même, j’ai vu ô combien il est plus efficace d’apprendre en s’amusant et en y trouvant de la joie et du plaisir. Nos différentes vies à l’étranger m’ont aussi permis de mesurer la richesse de la langue et de la culture française et l’ouverture d’esprit qu’apporte l’apprentissage d’autres langues et d’autres cultures aux enfants. J’ai toujours aimé le contact avec le jeune public, j’ai eu l’occasion d’animer des ateliers de cuisine avec des enfants pour lesquels le français n’était pas la langue maternelle. J’ai également organisé des activités sportives, des grands jeux et des activités manuelles pour différents événements (Kermesses, anniversaires, …). Après plusieurs années en entreprise lorsque je vivais en France, c’est pour partager cet amour de la langue et de la culture française que j’ai récemment choisi de changer de vie professionnelle et de m’orienter vers l’enseignement du français langue étrangère auprès des enfants. C’est l’envie d’allier mon expérience des jeux et des ateliers, mon expérience d’apprentissage des langues et ma maîtrise du français qui m’a motivée. Je me suis donc inscrite à la formation du DAEFLE (diplôme d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère). C’est alors que j’ai rencontré l’équipe de l’École Buissonnière dont le projet pédagogique me correspond. C’est avec plaisir que je poursuivrais la formation en parallèle à l’enseignement ludique du français aux enfants dès la rentrée de 2017. Je suis ravie d’avoir trouvé à l’École Buissonnière un état d’esprit, un dynamisme et une volonté que je partage. »

Clara est arrivée à Stockholm en novembre 2015. « Je travaille avec l’univers de l’enfant depuis près de 10 ans, comme styliste et journaliste. J’ai toujours beaucoup aimé travailler main dans la main avec les enfants dans le cadre d’ateliers. J’aime monter des projets créatifs, amener les enfants à découvrir leurs capacités et developper leurs personnalités en inventant, que ce soit par le biais de l’écriture ou des arts plastiques. Je suis très intéressée par les pédagogies dites alternatives qui placent l’enfant au centre des apprentissages et j’essaye de construire au fil des séances un projet pédagogique motivant, collectif et créatif. J’ai tout de suite accroché avec l’équipe enthousiaste de L’École Buissonnière et suis très heureuse de contribuer à apprendre « le français en action » aux enfants bilingues de Stockholm ! »